Search
mardi 11 décembre 2018
  • :
  • :

La domotique et les séniors : un marché pleine de perspective

La domotique fait aujourd’hui partie intégrante de la société. On assiste chaque jour à la sortie d’un nouvel appareil connecté destiné à améliorer la qualité de vie des particuliers. Et depuis peu, les experts en la matière se penchent vers les besoins des séniors.

Pour la santé

Il est de plus en plus question de la domotique au service de la santé, et ce, depuis quelques années. Mais il ne s’agit plus ici de pourvoir les centres de santé en appareil technologique dernier cri. Les grandes marques dans ce secteur veulent donner un peu plus d’autonomie et de sécurités aux personnes âgées. La preuve est faite par « Samsung Santé ».
Il s’agit d’un programme qui vise à mettre à la disposition des personnes âgées des tensiomètres, des glucomètres et d’autres matériels médicaux connectés à un Smartphone. Via ce genre d’appareil, suivre l’état de santé de ces patients sera plus facile. Et on leur évite les déplacements vers les centres de soin.

Pour le confort

L’enjeu de la domotique pour les séniors est bien plus important que cela. Il est aussi question de confort. Des appareils électroménagers contrôlables à distance, des systèmes de sécurité optimisée et les éclairages ainsi qu’un système de chauffage connecté : bienvenu dans la maison de demain. Une maison intelligente comme celle-ci profite surtout aux personnes à mobilité réduite. Elles ont plus d’indépendance, sans pour autant avoir à mettre en péril leur confort.

 

Là où le bât blesse

Cependant, il existe un inconvénient et de taille à l’utilisation de la domotique pour les séniors. On parle notamment des questions de compétences. Selon les sondages, 70 % des appareils connectés ne sont pas appréciés à leur juste valeur en France et sont plus considérés comme des « gadgets » difficiles à cerner. Et il n’est plus à prouver que les personnes âgées sont nombreuses à ne pas s’intéressé aux matériels informatiques derniers cris. Il faut une certaine patience pour leur inculquer les bases afin qu’elles deviennent indépendantes via la domotique.
En outre, la mise en place d’une maison entièrement connectée n’est pas encore à la portée de tous. Pour 56 % des particuliers, cela ne reste encore qu’un projet.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *