Search
lundi 18 décembre 2017
  • :
  • :

Le covoiturage : vers un nouveau mode de déplacement

Pour les non–initiés, le covoiturage apparaît comme un moyen de transport alternatif adopté par ceux qui ont l’âme bohème, qui adorent l’ambiance roots et qui développent un esprit « flower power » privilégiant une vie en harmonie dans une logique de partage. Ce n’est là qu’un cliché ! Le covoiturage, basé sur le principe du trajet partagé, est un concept loin de l’image poétique qu’il véhicule. Et son avenir est prometteur !

Des atouts qui séduisent

covoiturageGrâce aux avantages qu’il offre, le covoiturage s’enracine petit à petit dans le mode de vie des Français. Car il faut avouer que l’option rend un sacré service par moment. Notamment, le covoiturage est une solution particulièrement efficace pour contourner les obstacles à la libre circulation engendrés par les incessantes grèves des transports. Ces mouvements sociaux, bloquant le mouvement des avions ou des trains (RER entre autres), ne sont pas une gêne pour les adeptes du covoiturage qui arrivent à destination, et en plus à l’heure. L’effet de pénurie de carburant est également atténué grâce au covoiturage : une voiture pour deux ou trois voire quatre personnes qui n’ont donc pas besoin d’aller faire la queue ou de faire des kilomètres pour s’approvisionner. Et en prime, les dépenses de carburant sont divisées par le nombre de passagers. À ce titre, avec les atouts financiers affichés par le covoiturage, il y a de fortes chances que l’option devienne une pratique courante, une habitude, un besoin chez les personnes qui doivent faire de long trajet régulièrement… du moins tant que la crise économique persiste.

Une pratique qui se répand sur tout l’Hexagone

du-vovoiturageÀ l’ère du « tout informatique », des tablettes et des Smartphones ainsi que d’internet, l’accès à la solution du covoiturage est d’une grande simplicité. Il suffit d’aller sur des sites dédiés au covoiturage comme trajetalacarte.com pour organiser son itinéraire. C’est sans doute cette facilité d’utilisation qui explique en partie l’engouement pour le covoiturage. D’ailleurs, si à ses débuts l’option était surtout adoptée par les Franciliens, de plus en plus, les habitants de provinces succombent à la tentation. Ceci étant, le covoiturage est également organisé entre connaissances, amis, collègues, coreligionnaires…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *