Search
samedi 24 juin 2017
  • :
  • :

Pour mieux détecter vos problèmes de RAM

Le problème du mémoire est très récurrent quand vous avez un ordinateur, mais en général il ne doit pas avoir de conséquences graves sur votre machine. Cependant, si vous procédez à des traitements intensifs, cela peut endommager votre disque dur.

Un problème récurent chez les utilisateurs de PC

Ce problème peut toucher toutes les marques de PC et les modules qui se trouvent sur votre machine. En effet, la plupart des mémoires ont quelques failles que les fabricants n’arrivent pas encore à rectifier malgré l’augmentation des coûts de fabrication de 10 à 15%, pour la réalisation de plusieurs tests visant à résoudre le problème.

En d’autres termes les barrettes Dual inline Memory module (DIMM) présenteront toujours des problèmes d’erreur à cause de la chaleur que subit la machine. À ce qu’il paraît, près d’un tiers des ordinateurs présentent des erreurs tels que le DRAM errors in The Wild: à large-scale field study, qui doit être réparé tous les ans.
Si vous utilisez votre ordinateur pour des travaux de bureautique, cela ne doit pas avoir d’impact sur votre machine. Cependant, si vous employez des applications assez lourdes ou des calculs intensifs, le bit manquant peut endommager tout le système.

Détecter et isoler le problème

La plupart des serveurs utilisent la technique ECC (Error Correcting Code) pour déceler et réparer les erreurs préalablement. Les nouvelles générations d’ordinateurs disposent d’un nouveau système de protection plus élaborée avec la RTM ou Reliable Memory Technologie. Cela minimise les risques en mettant automatiquement en quarantaine les bits corrompus, afin que le système ne les utilise pas. Cela réduit les problèmes de plantage, permettant une utilisation plus fluide de la machine. Le RTM prendra en compte le nombre d’erreurs et les sauvegarde sur le module. Dès qu’une erreur survient, il vérifie s’il est corrigible ou pas, car si tel est le cas, le module peut être victime de ce type d’erreur régulièrement. Dès que l’erreur se présente au moins sept fois, il envoie un rapport pour avertir l’administrateur du système qui pourra prendre les meilleures dispositions avant même que le problème ne soit perceptible. Ce système de surveillance optimise la fiabilité de l’appareil et minimise le travail des équipes IT qui sont souvent obligées d’établir un diagnostic avant de tester la barrette de RAM endommagé et la remplacer.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *